C'est la Fête du Rhône

Grain de Poivre Olivier Montiel Fête du Rhône

Lundi 6 juillet, à Bourg-lès-Valence, c'était le dernier jour de la Fête du Rhône et Grain de Poivre était invité d'honneur. Olivier l'a même accompagné, grand prince qu'il peut être, à ses heures estivales.

 

Au menu, retrouvailles du public avec le canot (vous pouvez prononcer [kanɔt]/cannot, si vous voulez, c'est plus rigolo et c'est autorisé).

 

Souvenez-vous, il avait été présenté voilà déjà deux ans lors de sa toute première mise à l'eau. Retrouvailles, embrassades, émotion et... petit coup de chiffon sur la coque car Grain de Poivre n'avait pas encore été débarbouillé depuis son voyage en container.

Reines Bourg les Valence Fête du Rhône 2015 Grain de Poivre

 

Il faut dire que quand on est accueilli par trois Reines Bourcaines, c'est brin de toilette obligatoire.

 

Olivier ayant chaussé ses baskets assorties à son canot, on peut dire sans rougir que la fashion week à Milan n'a qu'à bien se tenir.

Grain de Poivre visite enfants

 


Les enfants ont pu faire un petit tour à l'intérieur. L'opération "ouvrez les écoutilles" ayant été menée avec brio, personne n'a été victime d'intoxication olfactive.

Telle une exploration de la grotte Chauvet pour la première fois, quelques vestiges ont réapparu des tréfonds de Grain de Poivre :

  • La pharmacie, cuite à l'étouffée (aucune trace de la boite "Je bande... mes plaies")
  • Des dosettes de sucre
  • Un coupe-ongles spécial tétanos, rouillé à 80%
  • Un baume à lèvres fondu ET moisi (oui, c'est possible)
  • Du gel douche spécial océan
  • Deux brosses à dents moisies
  • Une tasse étonnamment propre
  • Un drapeau du Yacht Motor Club Rhodanien (celui qui a voyagé à l'intérieur puisque celui qui a flotté aux (non) vents de l'Atlantique est retourné au port de l’Épervière)
  • Un livre tout gondolé et un peu moisi
  • La seringue de secours en cas de choc anaphylactique (= méchante piqure de méduse), toujours à portée de main, mais probablement périmée à présent
  • Le coussin anti escarres, garant d'un postérieur gaillard, même après 77 jours de rame
  • Des trucs non identifiés
Olivier Montiel Fête du Rhône 2015

 

Et puis Olivier a été invité sur scène pour répondre à quelques questions relatives à sa traversée de l'Atlantique.

 

Tel un doudou, un grigri, un vieux compagnon de voyage, il s'est équipé d'un accessoire précieux qui lui est cher, invitant les spectateurs à venir lui demander ensuite de quoi il s'agit.

Merci à Philippe, passionné et fidèle au poste. Merci à Fred qui manœuvre la remorque les yeux fermés mais s'éclipse bien moins discrètement...


Anaïs

     De retour sur terre après

77 JOURS

Soutenez Grain de Poivre

Newsletter

Toutes les news, directement dans votre boîte emails, pas plus d'un email par mois !

Saisissez votre adresse email :

Nos partenaires

Nos partenaires : Thelia, www.AWRS.fr, Eurecat, Commune de Saint Georges-les-Bains, Guilherand-Granges, Radio France Bleu, Radio RCF, Radio MTI, GGTV, Valrhona, Atelier Bruno, Charles et Alice, interm