J+81 Derniers jours de rame longs et difficiles

Après une nuit de forte progression, nos deux valeureux rameurs ont quitté les veines de courants les plus forts et leur vitesse d’approche de l’arrivée s’en est quelque peu ralentie. Jusqu’au bout, l’océan les retient et se régale de leur compagnie. Mais pour les marins, le temps qui s’éternise devient de plus en plus lourd à porter si près des côtes. Sous une légère brise d’Est-Sud-Est, annonciatrice des rideaux de pluie de la ZIC, les bateaux s’apprêtent à dépasser les côtes du Brésil et le Cap Orange. Ce cap mythique franchi, il ne leur restera plus qu’à franchir le delta de l’Oyapoque et à foncer vers la Guyane toute proche

Rames Guyane J+81

Patrice Maciel parvient peu à peu à regagner les eaux du Large afin de passer demain au-delà des îles du Connetable et rejoindre la route de l’arrivée empruntée par les skippers de la flottille. Il ne possède plus qu’une cinquantaine de milles d’avance sur Gérard Marie qui conserve un bon cap vers la ligne des îles du Salut dont il n’est plus distant à présent que de 120 milles. Ces derniers jours de rame le long des côtes du Brésil et de la Guyane sont longs et difficiles mais la délivrance est maintenant imminente. Il se pourrait que nos amis terminent leur incroyable traversée finalement assez près l’un de l’autre.


Mathieu Morverand

     De retour sur terre après

77 JOURS

Soutenez Grain de Poivre

Newsletter

Toutes les news, directement dans votre boîte emails, pas plus d'un email par mois !

Saisissez votre adresse email :

Nos partenaires

Nos partenaires : Thelia, www.AWRS.fr, Eurecat, Commune de Saint Georges-les-Bains, Guilherand-Granges, Radio France Bleu, Radio RCF, Radio MTI, GGTV, Valrhona, Atelier Bruno, Charles et Alice, interm