J+25 Un contexte météo presque figé

Un contexte météo presque figé

Lors des dernières 24 h, les rameurs ont gagné vers l’ouest entre 42 minutes pour les plus au large et 28 minutes au milieu et à l’arrière de la flottille, soit un écart de 14 minutes ou près de 13 milles à cette latitude (environ  24 km). On peut pour partie attribuer cette différence significative aux positions respectives des rameurs. Les plus au nord-ouest bénéficient des vents les plus établis et les mieux orientés comme en attestent la carte ci-dessous.

 

Pour autant, il faut reconnaître que la vitesse aux avants postes ne s’explique pas que par une meilleure position et des conditions plus favorables mais aussi sans doute par la bataille que se livrent Jean-Pierre et ses plus immédiats poursuivants ; la bande des 4 inséparables au nord ainsi qu’Antonio le madrilène au sud. Les écarts restent quasiment identiques entre l’échappé solitaire et ces cinq-là. Par ailleurs, si les vents deviennent peu à peu favorables, les courants restent pour l’heure assez faibles et leur aide très modeste, ce qui tranche singulièrement avec ceux que les marins rencontreront dans quelques semaines en se rapprochant des côtes américaines. Mieux vaut donc cette année ne pas trop compter sur ce flux océanique et penser qu’il soit possible de se laisser tranquillement porter d’une rive à l’autre de l’océan à la dérive. Les îles du Salut se livreront d’abord aux rameurs les plus assidus.

 

Rémy Landier (n°84) et Olivier Montiel (n°7) ne sont pas aussi pressés et profitent de leur traversée pour vivre à fond leur aventure intérieure, sans se soucier réellement de ce qui se passe autour d’eux. Leur voyage initiatique leur offre à présent plus d’instants heureux que de moments pénibles même si ces vents de nord-est et cette mer croisée qui n’en finit plus de les ballotter continue de mettre leurs nerfs à rude épreuve.

 

Ce contexte météorologique paraît presque figé et aucun vent d’est ne semble pointer à l’horizon quelques que soient les sources utilisées. Le vent de nord-est devrait osciller entre 10 et 15 nœuds au moins jusqu’au dimanche 16. Il ne reste plus qu’à espérer que les bonnes vieilles « pilot chart » (carte ci-dessous) de novembre disent vrai pour la zone à l’ouest de la longitude du Cap Vert.

 

Mathieu Morverand

Pilot chart novembre
Pilot chart novembre
Positions, vents et précipitation au 12 novembre
Positions, vents et précipitation au 12 novembre

Écrire commentaire

Commentaires : 0

     De retour sur terre après

77 JOURS

Soutenez Grain de Poivre

Newsletter

Toutes les news, directement dans votre boîte emails, pas plus d'un email par mois !

Saisissez votre adresse email :

Nos partenaires

Nos partenaires : Thelia, www.AWRS.fr, Eurecat, Commune de Saint Georges-les-Bains, Guilherand-Granges, Radio France Bleu, Radio RCF, Radio MTI, GGTV, Valrhona, Atelier Bruno, Charles et Alice, interm