J+5 Un scénario bien compliqué

Un scénario bien compliqué

Mathieu nous explique la situation bien compliquée...

 

Comme chaque matin, bien avant l’aurore, nous espérions trouver sur la carte des skippers des positions  plus à l’ouest que celles de la veille. Dans une situation normale lors d’une telle traversée, on ne craint pas le recul des skippers mais simplement que la progression n’ait pas été aussi forte que celle espérée. Dans la situation actuelle, le contexte est complètement différent : c’est une flotte entière en marche arrière que nous avons découvert ce matin. Le pire des scénarios s’est donc produit dès les premières heures de la nuit, avec un déplacement du système légèrement dépressionnaire vers l’ouest au-dessus des Almadies, entraînant un flux de nord-ouest puis d’ouest dans la journée,  sans doute de sud-ouest ce soir comme l’annoncent les prévisions.

 

Conséquence immédiate : tous les bateaux même ceux qui avaient réussi à gagner loin dans l’ouest ont opéré un virage quasiment à 180° et repartent vers la côte sans pouvoir opposer la moindre résistance. Pour les skippers du sud, ils font route pour certains vers le Delta du Saloum, pour d’autres vers Banjul en Gambie. Pour ceux du nord, deux ont réussi à regagner sensiblement la même position qu’il avaient quitté avant-hier matin du côté de l’île de la Madeleine ou du Cap Manuel. Ceux qui sont un peu plus loin au large tentent d’y rester. Quant à Olivier et Rémy, dans une position médiane,  ils ont navigué toute la journée à moins de deux milles l’un de l’autre sans se voir. Ils ne sont plus qu’à quelques milles de la côte qu’il ne distinguaient pas encore en milieu d’après-midi. Seules quelques pirogues de pêcheurs ont croisé leur route.

 

Si les conditions ne changent pas, ils devraient pouvoir toucher les côtes de Mbour demain matin. Ils seront alors à 30 milles au sud-est de la position qu’ils ont abandonné hier matin à l’Anse Bernard sur la péninsule de Dakar. Sous réserve que l’état de la mer leur permette, ils pourront alors entamer une remontée en cabotage le long du littoral et retrouver le point de départ … pour la troisième fois. Même si cette situation les agace profondément, Rémy et Olivier parviennent malgré tout à garder le moral et restent bien conscients que leur sort bien que désagréable n’est pas le pire.

 

En attendant, continuons d’adresser à Rémy et Olivier tous nos encouragements, c’est maintenant qu’ils en ont le plus besoin.

Position des skippers au 23 octobre
Position des skippers au 23 octobre

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    AUBERT (vendredi, 24 octobre 2014 14:34)

    Tous nos encouragements Olivier, au nom des enfants et des grands du village d'enfants de Vercheny !
    Jérôme AUBERT

  • #2

    arnaud (samedi, 25 octobre 2014 11:34)

    Courage , courage , courage et vivement que le vent vire N.E.

  • #3

    francyne Maciel (samedi, 25 octobre 2014 15:37)

    nous sommes de tout coeur avec toi, force et courage, Dieu vous garde !!!!!!!! Garde le moral pene a notre amour pour toi!!!!!! Tu. Es notre champion. Francyne ta soeur qui TM.

     De retour sur terre après

77 JOURS

Soutenez Grain de Poivre

Newsletter

Toutes les news, directement dans votre boîte emails, pas plus d'un email par mois !

Saisissez votre adresse email :

Nos partenaires

Nos partenaires : Thelia, www.AWRS.fr, Eurecat, Commune de Saint Georges-les-Bains, Guilherand-Granges, Radio France Bleu, Radio RCF, Radio MTI, GGTV, Valrhona, Atelier Bruno, Charles et Alice, interm