Prologue - Jour 6

Grain de Poivre ouvre une boite au Havre !

Cette journée devait être celle de l'empotage !!!

... et c'est finalement celle du pipotage.

En fait le partenaire qui met les bateaux en container a eu un contre temps et il a été forcé de reporter l'opération à mardi.

Donc, oui, la journée de lundi s'annoncait ennuyeuse mais... en fait elle a été d'un réel confort !

 

Vu que les magasins d'accastillages sont fermés le lundi et que le bateau était déjà tout sanglé et prêt à partir, nous en avons profité pour flâner dans le centre commercial voisin.

Ok, en internaute affûté je te vois imaginer une descente de skippers dans les rues du Havre... et bien non, il s'agissait surtout de prendre un caddie et d'arpenter tranquillement les allées et contre-allées pour regarder ce qui était proposé.

C'est sûr que présenter ainsi on peut se dire que c'est vraiment une journée à rien faire !! Mais... cette balade s'est révélée bien moins idiote qu'elle ne le promettait. Elle m'a permis de tomber nez-à-nez avec un ouvre-boîte et me dire "ah, tiens, c'est couillon mais ça, j'ai pas...", de croiser le chemin de cure dents, d'un miroir, d'une bassine, de briquets... bref, que des articles d'une banalité confondante mais allez allumer une gazinière sans feu avec le premier buraliste à 2 000 Km ou ouvrir une boite de maquereaux à la moutarde avec un tournevis sur un bateau malmené par les vagues... 

En fait, cette journée de calme était finalement plutôt apaisante pour finir d'équiper les embarcations en toute sérénité, sans stress.

Elle a aussi permis un GRAND test, celui du fameux dessalinisateur ! Oui, ce vile appareil qui représente le poste unitaire financier le plus important du bateau, et bien ça y est, il est connecté, étanchéifié, testé et... ben... il fait de l'eau. Non, sans rire, ça a quand même un petit côté magique, le bateau est donc complètement autonome, il est capable de produire de l'eau douce (sans aucun goût, j'insiste !! J'offre à quiconque le demande un verre d'eau dessalinisée pour tester !) en puisant l'eau de mer. En fait, seul le réchaud à gaz me fait dépendre d'une énergie fossile et... Non, ne me proposez pas un four solaire, je n'ai vraiment pas la place !!!

 

Mais demain, mardi, c'est ravioli mise en container, donc bye-bye Grain de Poivre !! Snirf... Deux ans de préparation s'achèveront... il faudra forcer pour réussir à entasser 1400 heures de travail, beaucoup d'argent et encore plus d'énergie et d'amis dans ce container de 40 pieds (env. 12m) !

     De retour sur terre après

77 JOURS

Soutenez Grain de Poivre

Newsletter

Toutes les news, directement dans votre boîte emails, pas plus d'un email par mois !

Saisissez votre adresse email :

Nos partenaires

Nos partenaires : Thelia, www.AWRS.fr, Eurecat, Commune de Saint Georges-les-Bains, Guilherand-Granges, Radio France Bleu, Radio RCF, Radio MTI, GGTV, Valrhona, Atelier Bruno, Charles et Alice, interm