Quand le lion se jette à l'eau !

Lion mouillé !

Qui a dit que ces bestioles n'aimaient pas le milieu aquatique ?!

Bon, j'avoue... par le passé il m'ait arrivé d'immerger une 306 aux environs de Montpellier.

 

Allez, hop, une fois n'est pas coutume, je raconte un peu ma vie : il pleuvait à torrents, la visibilité n'éxcédait pas les 10m, toutes les voitures étaient stoppées sur l'autoroute et la congestion menaçait !

Forcément plus malin que les autres, en bon ardéchois je prenais la première sortie et grâce à mon GPS-magique je n'allais pas tarder à laisser sur place tous ces idiots !

Ca, c'est pour la théorie... en vrai, je roulais toujours sans la moindre visibilité et je suivais péniblement des chemins de traverse pour éviter les embouteillages ; innovation oblige, je conduisais un peu comme les pilotes d'avions : aux instruments !

 

Bon, avec un peu de recul je me dit que je suivais probablement un peu trop aveuglément ce satané GPS qui ne mentionnait même pas que le pont - que je soupconnais se trouver devant moi - n'existait plus !

Ignorant tout de cette carence d'infrastructure, je roulais à tâtons quand mon véhicule (oui, le fameux lion, une 306) s'enlisa un brin. Pour le coup, n'y voyant vraiment plus rien au milieu d'une nuit ravagée par la pluie et les crues, et à défaut d'avancer... je me glissais à l'arrière pour dormir quelques heures.

 

Quelques fraîches heures plus tard le réveil fut... particulier ! En entrouvrant les yeux je découvrais que le fameux pont n'existait pas (ou plus) et que je ne dormais pas sur une route inondée... mais bien dans les marnes des bords du fleuve ! Le détail pas rigolo, c'est que l'eau s'étant retirée dans la nuit, mon joli carrosse était planté comme un navet dans la terre qui arrivait à mi-portières, et s'il n'y avait plus d'eau dehors... ben... c'est qu'elle était dedans ; à l'évidence ma voiture était désormais plus proche de la baignoire que d'une auto.

 

Bref, je passerais sur les recherches d'un tracteur pour extraire ma belle de ce bourbier, je mentionnerais peut être la qualité exceptionnelle du moteur HDI qui ne fonctionnait plus que sur 3 cylindres remplis de boue (si, si, le garagiste n'en revenait pas), tout ça pour... pourquoi déjà ? Ah, oui, pour parler de son digne successeur !

 

Donc oui, pardon pour la digression, l'idée du post c'était simplement de présenter la nouvelle et magnifique 307 aux couleurs de l'Océan, tadaaaaam ! Avec ça si quelqu'un dit qu'il n'est pas au courant (arf, courant, atlantique... hum...) c'est qu'il ne voit pas !

 

Peugeot 307 aux couleurs de Grain de Poivre !

     De retour sur terre après

77 JOURS

Soutenez Grain de Poivre

Newsletter

Toutes les news, directement dans votre boîte emails, pas plus d'un email par mois !

Saisissez votre adresse email :

Nos partenaires

Nos partenaires : Thelia, www.AWRS.fr, Eurecat, Commune de Saint Georges-les-Bains, Guilherand-Granges, Radio France Bleu, Radio RCF, Radio MTI, GGTV, Valrhona, Atelier Bruno, Charles et Alice, interm